Conduite autonome : quelles technologies sont utilisées ?

Publié le : 04 février 20214 mins de lecture

Il est difficile d’imaginer des voitures complètement autonomes. Les véhicules d’aujourd’hui ne sont pas fiables à 100 %, ce qui laisse une infime chance de voir naître des voitures autonomes. Et pourtant, les constructeurs automobiles actuels commencent à entrevoir le bout du tunnel. Ce rêve à priori irréalisable commence doucement, mais sûrement à se concrétiser. Les premiers pas vers la conduite autonome sont enclenchés. Tout commence par les détecteurs de déviation de trajectoire. Les véhicules actuels sont également équipés d’assistance au freinage. Jusqu’où pourra-t-on aller ?

Les prémisses de la conduite autonome

Désormais, plusieurs constructeurs travaillent sérieusement sur les possibilités d’une conduite entièrement automatisée. Des enseignes comme Continental élaborent déjà des technologies capables de rapprocher de cet idéal, initialement inaccessible. Le dispositif intelligent qu’ils essayent de développer offrira bientôt au conducteur un contrôle total de leurs véhicules. D’ailleurs, il n’y aura plus de conducteur, car l’ensemble des fonctions de conduite sera automatisé. Le jour où ces technologies conduite autonome verront le jour, ils seront libres de choisir leurs modes de conduites. D’ici quelques décennies, ces véhicules autonomes offriront à la fois convivialité, liberté, confort et sécurité aux passagers. Lorsque l’automatisation est enclenchée, ils pourront s’y détendre.

Les tests et les optimisations continuelles

Conduite automatisée signifie céder totalement le contrôle du véhicule. Pour que cela reste sécurisé et fiable, il faut développer de nouvelles technologies toujours plus innovantes. Des tests ont déjà été réalisés pour mettre en évidence les forces et les faiblesses de ce mode de conduite. Le conducteur ne sera pas complètement dérouté, car il sera possible d’appuyer sur un bouton pour désactiver ou activer la fonction. La course aux technologies conduite autonome est en marche et de nombreuses enseignes mettent tout en œuvre pour arriver en pole position. Pour ne pas se laisser distancer par les constructeurs concurrents, ces experts automobiles développent des technologies encore inédites comme des capteurs à haute performance.

Les technologies développées dans la conduite autonome

Les progrès en matière de conduite automatique sont fulgurants. Les ingénieurs qui développent ce concept travaillent étroitement sur trois axes : les technologies de capteurs, la mise en réseau et le dialogue personne-machine. La première étape est d’arriver au risque zéro, en d’autres termes : zéro accident. Ceci peut paraître ambitieux et même utopique, mais pas non plus irréalisable. D’ailleurs, les systèmes de capteurs développés sont déjà utilisés dans de nombreux véhicules en bêta test. Ces technologies conduite autonome analysent tout d’abord le terrain et les obstacles éventuels. En fonction des données récoltées, le véhicule réagit automatiquement. Les ingénieurs envisagent déjà de substituer aux rétroviseurs, des caméras qui enregistrent l’environnement.

Plan du site